Au service de votre environnement - Intervention 365j / 24h - 0800 107 000


« L’ASSAINISSEMENT EST UN MÉTIER EN PLEINE ÉVOLUTION »

En Suisse romande, c’est le Groupe Künzli qui forme le plus grand nombre de technologues en assainissement (CFC) de sa branche. Interview avec Patrick Laroche, formateur, instructeur et expert d’examens fédéraux qui suit les apprentis du Groupe.

Patrick Laroche est responsable des inspections caméra chez AITV SA depuis 1997, dont il gère les trois équipes d’intervention.

Pourquoi la branche de l’assainissement a-t-elle créé une formation CFC en 2014 ?
Patrick Laroche : Il y a dix ans encore, l’épuration et le travail dans les égouts suscitaient beaucoup de préjugés parmi les jeunes, qui les plaçaient tout en bas de leurs choix professionnels. Aujourd’hui, le métier de l’assainissement est en pleine évolution. Véritable enjeu environnemental, l’hygiène publique est une activité très réglementée et l’inspection des canalisations utilise des technologies de pointe, comme la caméra 4K ou les émetteurs d’ondes radio pour la géolocalisation. Disposer de méthodes de travail standardisées et enseigner des compétences communes à toute la profession s’imposait.

Selon moi, l’hygiène publique figure parmi les professions phares du futur.

Quelles sont les qualités d’un technologue en assainissement ?
Il s’agit d’un métier complexe et polyvalent. Pratiqué dans l’espace public comme chez les particuliers, il allie le savoir-faire technique au sens de l’analyse, exige de la flexibilité ainsi que le goût des relations humaines. Curer une conduite, trouver l’origine d’odeurs d’égout dans un bâtiment ou traiter des déchets spéciaux : chaque urgence ou intervention d’entretien demande d’autres compétences.

L’hygiène publique offre-t-elle aux jeunes un métier d’avenir ?
Selon moi, elle figure parmi les professions phares du futur. Les dérèglements climatiques, le traitement durable des déchets ainsi que la qualité et la salubrité des réseaux d’eau potable représentent des défis planétaires qui nous mobiliseront longtemps et auxquels les sociétés d’assainissement apporteront des solutions.